Ce n’est pas comme si un(e) enseignant(e) avait conseillé à ses classes d’acheter les livres de rentrée « sur internet ».Ce n’est pas comme si cela pouvait avoir un impact sur des dizaines et dizaines d’élèves..

Ce n’est pas comme si il y avait des librairies dans les Vosges, à Remiremont à Epinal à Gérardmer, ou autre..
Ce n’est pas comme si ces librairies étaient entrées depuis longtemps en résistance , face aux innombrables difficultés de leur secteur..

Ce n’est pas comme si des gens censés être des passeurs de culture pouvaient se représenter ce qu’est une ville, sans librairie…

Ce n’est pas comme si nous avions tous un devoir collectif de cohérence et d’entraide, face à ces lieux d’intelligence, de mémoire, et d’échanges, que sont les librairies indépendantes.

Ce n’est pas comme si tout cela avait existé….

0 comments on “Add yours →

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.